Règles d’or pour « pitcher » devant un investisseur

Toute start-up qui cherche à lever des fonds aura entendu parler de l’elevator speech. Le principe en est simple : vous entrez dans un ascenseur aux côtés d’un investisseur et vous devrez avoir suscité son intérêt avant d’avoir quitté le dit ascenseur. Bien entendu, vous aurez plus de temps à Manhattan que dans un immeuble haussmannien mais le principe demeure : c’est dans la première minute qu’on éveille l’intérêt de l’investisseur.

Voici nos 4 conseils pour relever le défi :

Règle 1 : Soyez concis

En une à deux phrases, votre interlocuteur devra avoir compris quelle est votre cible et à quelle problématique vos produits ou services répondent. On raconte que les dirigeants de Viadeo avaient coutume de dire qu’ils étaient le « Meetic des relations professionnelles ».

Règle 2 : Soyez clairs

Votre interlocuteur doit comprendre immédiatement quels produits ou quels services vous proposez. Ce qui signifie qu’il faut impérativement éviter tous les termes trop techniques. L’exercice n’est pas facile pour l’entrepreneur passionné par son sujet. Afin d’obtenir le meilleur résultat possible, reprenez votre accroche et évaluez-la mot à mot. Proscrivez le jargon, évitez les termes prêtant à confusion, vous augmenterez vos chances d’être compris.

Pour être clair, il ne faut pas non plus chercher à tout dire. De nombreux entrepreneurs ont un savoir-faire et des compétences qui peuvent se décliner sur plusieurs activités. Choisissez un angle et n’en déviez pas. Ainsi, votre interlocuteur appréhendera mieux votre métier. Il est probable qu’il s’ensuivra un échange au cours duquel vous pourrez en dire plus sur l’étendue de vos compétences.

Si vous avez été confus ou que vous avez donné le sentiment de savoir / vouloir tout faire, il est plus probable que l’échange s’arrêtera à la sortie de l’ascenseur.

Règle 3 : l’impact et la mémorisation

Ces deux notions vont de pair. Votre pitch se construit comme la bande-annonce d »un film. Vous connaissez le principe : on vous montre un concentré des meilleures scènes et vous vous dites : « ce film a l’air génial, c’est le prochain que j’irai voir ! ». C’est exactement la même émotion que vous devez susciter auprès de votre interlocuteur lors votre présentation-flash. Alors, foncez et ne pêchez pas par excès de modestie !

Règle 4 : le test

Lorsque votre pitch sera prêt, testez le auprès de personnes qui ne sont pas familières de votre activité . Ainsi, vous pourrez mesurer votre réussite à leurs réactions. Des réponses telles que «C’est intéressant», «Comment faites-vous ?», «Vous pouvez m‘en dire plus ?», seront autant de validations implicites. Si vous constatez que les réactions sont inexistantes, revoyez votre copie !

Anne Chofflet

Finapsis

One Response to Règles d’or pour « pitcher » devant un investisseur

  1. I adore reading through and I think this website got some genuinely utilitarian stuff on it!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :