Retour d’expérience de Momindum 18 mois après sa levée de fonds

momindumCréée en 2006, Momindum édite une solution logicielle pour indexer et synchroniser une vidéo avec un plan, des mots-clés et des documents (PowerPoint, PDF, pages web…). Les applications sont multiples et permettent aux clients de l’entreprise de :  :

  • Promouvoir leurs produits, services, solutions.
  • Informer leurs clients, partenaires, actionnaires.
  • Former et motiver leurs salariés.
  • Capitaliser le savoir et renforcer le partage.

En 2011, l’entreprise faisait entrer à son capital le fonds Starquest Capital. En 2012, Momindum bouclait un second tour de table auprès de son actionnaire historique et d’Inocap. Le premier objectif de cette levée de fonds était de faire migrer ses solutions vers le Cloud en développant – en partenariat avec Salesforce – une offre logicielle en mode SaaS qui soit plus compétitive et plus « légère » dans sa mise en place. Le second était de recruter des équipes commerciales.

Confrontée à des contraintes techniques liées – notamment – à l’hébergement et à la sécurité des données, l’entreprise a pris du retard dans son programme de recherche et développement mais a mis cette période à profit pour rendre sa solution plus aboutie et compatible avec toutes les applications du marché.

Son Business Plan prévoyait le lancement de sa nouvelle offre fin 2012, celui-ci a été décalé de 6 mois. Dans le même temps, les ventes prenaient également du retard.

Durant cette période, Xavier de Passemar, fondateur et CEO de Momindum a choisi d’opter pour la plus grande transparence à l’égard de ses actionnaires. A aucun moment, ils n’ont été tenus dans l’ignorance des problématiques – techniques et commerciales – auxquelles était confrontée l’entreprise.

Une stratégie qui s’est révélée payante puisque les actionnaires de l’entreprise se sont révélés – le cas échéant – véritables forces de proposition et lui ont renouvelé leur confiance.

Il n’est pas rare qu’une entreprise prenne du retard dans l’exécution de son plan d’affaires. Lorsqu’elle a des fonds d’investissement à son capital, son intérêt est de mettre tout en oeuvre pour que le lien de confiance qui a présidé à l’investissement soit maintenu.

Anne Chofflet

Finapsis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :