Quel bilan pour CEO Vision après sa levée de fonds ?

ceo visionCréée en Octobre 2011 à l’issue de 12 mois de R&D, CEO Vision installait dès le printemps 2012 la première version de sa plateforme collaborative de gestion de contenus chez Botanic et Aveo Monetique et Services.

Née du constat selon lequel les entreprises éprouvent de plus en plus de mal à travailler efficacement avec une multiplicité d’outils (email, serveurs de fichiers, intranet, etc….), la solution Go Fast de CEO Vision permet à ses utilisateurs de réaliser des gains de productivité pouvant dépasser 30%. Lire la suite

Quel bilan pour Wondercity deux ans après sa levée de fonds ?

images (1)Lancée en Juin 2011 par Anne-Laure Corrot et Maïa Tabo Birn, deux mères de famille, la plateforme Wondercity est le 1er site de recommandations d’activités de loisirs pour enfants à destination des « digital mums ».

Agées de 25 à 49 ans,ces mamans connectées sont en permanence en lien avec le Web pour trouver des réponses à leurs problématiques. Internet est le media idéal pour ces femmes actives et débordées… qui désirent par-dessus tout gagner du temps. On estime leur nombre à 8,7 Millions avec une forte concentration à Paris. Lire la suite

Retour d’expérience de Polantis deux ans après sa levée de fonds

polantisCréée en 2008, Polantis propose une plateforme permettant à des industriels et des fabricants de réaliser un catalogue dobjets 3D et textures qui pourront être téléchargés – gratuitement – par des architectes et décorateurs d’intérieurs afin d’être intégrés dans leurs projets via des logiciels de CAO (conception assistée par ordinateur) et BIM (Building Information Modeling) ». Ainsi, Polantis est-il un outil marketing formidable pour les industriels proposant des produits pour l’habitat et un point unique d’entrée pour l’architecte qui travaille sur un projet.

Lire la suite

Retour d’expérience de Momindum 18 mois après sa levée de fonds

momindumCréée en 2006, Momindum édite une solution logicielle pour indexer et synchroniser une vidéo avec un plan, des mots-clés et des documents (PowerPoint, PDF, pages web…). Les applications sont multiples et permettent aux clients de l’entreprise de :  :

  • Promouvoir leurs produits, services, solutions.
  • Informer leurs clients, partenaires, actionnaires.
  • Former et motiver leurs salariés.
  • Capitaliser le savoir et renforcer le partage.

En 2011, l’entreprise faisait entrer à son capital le fonds Starquest Capital. Lire la suite

Que négocier lors de l’entrée au capital d’un investisseur ?

oblig convS’il n’est pas toujours facile de négocier la valorisation d’entrée d’un investisseur soit parce que l’entreprise est trop jeune, soit parce que ses performances financières sont médiocres, il existe des techniques permettant de protéger les intérêts des fondateurs et de satisfaire les contraintes des investisseurs (entrer à un prix attractif). Lire la suite

Comment cibler les investisseurs pour sa levée de fonds ?

investisseurEn matière de levée de fonds, il y a différentes approches. Les entrepreneurs peuvent faire le choix d’adresser le résumé de leur projet aux investisseurs répertoriés dans l’annuaire de l’AFIC en faisant un tri par type d’investissement.

Celui qui souhaite faire une levée de fonds dite d’amorçage se verra proposer 55 fonds d’investissement, ce qui n’est pas négligeable et laissera l’entrepreneur plein d’espoir ! D’aucuns pourraient se dire que sur les 55 et si on s’en tient aux données statistiques, ils devraient avoir un retour positif de 1 à 5 fonds. Ce qui ne présage en rien d’un investissement au final. Lire la suite

Levée de fonds : réussir son executive summary

execu sumSi le Business Plan est un outil incontournable de la levée de fonds (notamment parce qu’il permet à l’entrepreneur de se poser des questions essentielles), il n’intervient que lorsque l’investisseur a déjà marqué un intérêt pour le projet d’entreprise qui lui a été présenté.

En effet, c’est à l’Executive Summary qu’il incombe d’accrocher l’intérêt de l’investisseur. Le business plan confirmera ou infirmera que le projet est compatible avec ses critères d’investissement. Lire la suite