Les levées de fonds d’Octobre 2013

octobreLes levées de fonds annoncées en Octobre totalisent – tous secteurs confondus – 53 Millions d’euros.

La levée de fonds la plus importante – 14,7 millions d’euros – est réalisée par la biotech Theravectys auprès – notamment – des sociétés holdings de la famille Bettencourt et de Philippe Oddo. C’est la seconde levée de fonds de l’année pour cette entreprise prometteuse qui développe une nouvelle génération de vaccins basés sur la technologie des vecteurs lentiviraux. Lire la suite

Publicités

Comment cibler les investisseurs pour sa levée de fonds ?

investisseurEn matière de levée de fonds, il y a différentes approches. Les entrepreneurs peuvent faire le choix d’adresser le résumé de leur projet aux investisseurs répertoriés dans l’annuaire de l’AFIC en faisant un tri par type d’investissement.

Celui qui souhaite faire une levée de fonds dite d’amorçage se verra proposer 55 fonds d’investissement, ce qui n’est pas négligeable et laissera l’entrepreneur plein d’espoir ! D’aucuns pourraient se dire que sur les 55 et si on s’en tient aux données statistiques, ils devraient avoir un retour positif de 1 à 5 fonds. Ce qui ne présage en rien d’un investissement au final. Lire la suite

Sachez évaluer en 24 h les chances de succès de votre levée de fonds

Au second semestre 2011,  seules 47 entreprises ont réussi à lever des fonds d’amorçage auprès de capitaux risqueurs.  Plusieurs milliers ont pourtant tenté leur chance… Lire la suite

Le Grand Ouest se dote d’un fonds d’amorçage pour accompagner ses start-ups !

La CDC Entreprises et les Régions du Grand Ouest ont créé Go Capital Amorçage, un fonds d’amorçage interrégional doté de 32 millions d’euros, avec l’appui de partenaires bancaires régionaux et industriels privés.

CDC Entreprises opère via le Fonds National d’Amorçage, dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir. Les Conseils Régionaux de Basse-Normandie, Bretagne, Haute-Normandie et Pays de la Loire entrent au capital à hauteur de 8 ME. Lire la suite

Il faut embrasser beaucoup de grenouilles…..

D’après les données de l’Indicateur Chausson Finance, le capital risque n’a pas repris de couleurs au second semestre 2011.
Alors que le second semestre est traditionnellement meilleur en termes de montants investis, il s’inscrit en baisse sur le 1er semestre (406 M vs 416 au 1er semestre). Sur l’année, les montants investis sont en baisse de 21% .

Lire la suite